La technologie : amie ou ennemie des enfants ?

Ados avec leur smartphone

Qu’il s’agisse d’ordinateurs, de consoles de jeux, de tablettes ou encore de smartphones, les enfants sont de plus en plus souvent exposés aux nouvelles technologies au quotidien au point que certains parents ont développé une certaine aversion envers ces dernières et notamment en raison de leurs effets, supposés ou réels, sur leur développement. La technologie doit-elle être considérée comme une menace ou un bienfait pour les chères têtes blondes ?

La technologie : source de toutes les peurs pour les parents

Sujet régulièrement abordé dans les médias et objet de nombreuses études dont les conclusions ne sont pas pour rassurer les parents, l’incidence de la technologie sur les enfants est souvent analysée à travers le prisme psychologique, éducatif et même alimentaire. Certaines études émanant d’organismes officiels comme l’OCDE avancent même que l’usage de la technologie en classe n’entraînerait pas d’amélioration significative sur l’élève et même que le recours fréquent à un ordinateur pourrait avoir une incidence négative sur la qualité des résultats scolaires.

Outre le domaine éducatif, d’autres craintes liées à l’utilisation de la technologie par les enfants sont partagées par des millions de parents à travers le monde. D’un point de vue neurologique, l’usage fréquent d’ordinateurs, de smartphones ou encore de tablettes modifierait en profondeur le mode de fonctionnement du cerveau en diminuant notamment les capacités d’attention et la mémoire de l’enfant. Les émotions seraient aussi impactées tout comme les aptitudes à communiquer des plus jeunes. L’accès à Internet, et aux réseaux sociaux notamment, n’est pas non plus sans risque quand on sait que le web est le terrain de jeu de prédilection de bon nombre de prédateurs sexuels et le théâtre de cyber-intimidation dont un grand nombre d’adolescents est victime. Enfin, la technologie augmenterait, selon certaines études, l’obésité chez les enfants.

Pour un usage raisonné de la technologie par les enfants

Du fait des effets physiques et comportementaux que peut provoquer une exposition excessive de l’enfant aux technologies, il n’est pas surprenant d’éprouver une certaine appréhension à lui laisser un accès sans réserve à celles-ci. Pour exploiter judicieusement les bienfaits de l’ensemble de ces technologies, le secret tient en une utilisation modérée de ces dernières et sous une supervision permanente des parents. En effet, une grande part de la sociabilisation des enfants passe aujourd’hui par la technologie. Les en priver reviendrait incontestablement à limiter leurs possibilités de communiquer et de s’ouvrir sur le monde.

Malgré certaines croyances, la technologie a su s’adapter aux jeunes populations et certaines sociétés commercialisent des objets, des livres, des jeux éducatifs et même des tablettes spécialement conçus pour les jeunes consommateurs. De plus, à moins de vivre en parfaite autarcie, la pression sociale de consommation est telle qu’il s’avère de plus en plus difficile d’empêcher à ses enfants de posséder ce que ses autres camarades de classe ont. Dans le domaine de la technologie, les parents devront veiller à accompagner l’enfant en contrôlant et en filtrant chacun des contenus auxquels il pourra éventuellement être exposé.

La technologie doit plus que jamais être vue comme un moyen et non comme une fin. L’accès illimité et non maîtrisé de celle-ci par l’enfant peut l’exposer à divers dangers d’ordre psychologique et même physique. Néanmoins, consciencieusement encadrée par des parents attentifs et même si elle ne remplacera jamais une véritable éducation, elle pourra jouer un rôle majeur dans le processus de développement des plus jeunes.

Pour en savoir plus...