Flashs d’appareil photo : quel risque pour les yeux des bébés ?

Bébé couché dans son lit

Du flash pour nos photos : la chose semble devenue incontournable dans notre quotidien, surtout que nous aimons de plus en plus les photos de nuit. Soirée entre amis, camping à la belle étoile ou seulement un bon moment en famille dans le jardin… Que des moments à immortaliser ! Cela est surtout visible lorsqu’un bébé arrive dans notre vie. Mais devrait-on, pour autant, activer le flash vu la fragilité oculaire de notre bout de chou ? La réponse est clairement non. Voyons ensemble les raisons !

Des pupilles fragiles durant les premiers mois

Depuis la naissance jusqu’au troisième mois, le flash est fortement déconseillé, car les bébés aussi jeunes possèdent encore des pupilles extrêmement dilatées. Les pigments protecteurs sont moins présents par rapport aux adultes, voire les enfants. Ainsi, le cristallin et la macula sont des proies faciles pour la lumière bleue et les UV. C’est la conclusion du Docteur Claude Speeg-Schatz des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg. En raison de cette fragilité, nous remarquerons que le bébé cherche instinctivement à éviter toute sorte de lumière. C’est pourquoi durant ses premiers mois, nous le voyons souvent fermer les paupières.
Un cas de perte de vue a été noté en Chine où un bébé est devenu aveugle de l’œil droit et malvoyant de l’œil gauche.

La solution : utiliser d’autres sources de lumière

Bien que le bébé soit moins résistant à la lumière bleue et aux UV, il est toujours possible de prendre de belles photos sans flash. Tout d’abord, en privilégiant les photos de jour. Mais si la nuit semble être un meilleur choix, prudence est de recourir à des lumières artificielles, comme des lampadaires à l’extérieur. En étant allumés, le bébé se protègera directement en fermant ses paupières. Il sera alors possible de prendre une photo bien lumineuse, et ce, sans danger.

Quels appareils photo utiliser ?

En temps normal, nous employons, soit des appareils photo numériques, soit des smartphones. En supposant que leur qualité photo est de très haut niveau, la gestion du flash n’est pas aisée. Ainsi, le bébé peut être toujours surpris à cause du déclenchement brutal du flash. Si l’on opte pour ces appareils, le mieux est d’avoir une luminosité ambiante minimale. De cette façon, l’on pourra se passer du flash et avoir de belles photos. Dans ces cas de luminosité plus réduite, un appareil pro est la meilleure solution. Les réglages à faire sont peu nombreux, car l’objectif est déjà surpuissant. Comme quoi, investir dans un appareil photo pro est loin d’être une mauvaise idée.

Bien que nous aimions prendre des photos de qualité, la santé d’un bébé n’est pas une chose à prendre à la légère. À cause de la fragilité de ses pupilles, la lumière bleue et les UV sont ses principaux ennemis. Ainsi, si vous souhaitez immortaliser vos moments en famille, mettez-vous en bonne condition lumineuse et prenez soin de désactiver votre flash. C’est de cette manière que vous obtiendrez des clichés nets, sans nuire à la santé de bébé.

Pour en savoir plus...