À quel âge offrir un smartphone à un enfant ?

Enfant reçoit son premier smartphone lors d'un grand repas

Pas de doute : les smartphones constituent un excellent moyen de rester en contact avec quiconque à tout moment et n’importe où. Mais votre enfant est-il assez responsable pour en avoir un ? Cette question taraude beaucoup de parents qui devraient considérer non seulement l’âge, mais aussi l’autodiscipline, le sens des responsabilités…

Contrairement à l’âge légal de conduite, il n’y a pas de loi sur l’âge où vous pouvez acheter un téléphone à votre enfant. Ainsi, vous serez le seul à payer et à vous responsabiliser pour le contrat d’assurance ou l’achat de la carte SIM.

Offrir un smartphone à un enfant : les avantages

A priori, ce n’est qu’une question de commodité. Si votre enfant détient son propre cellulaire, vous pouvez l’appeler ou lui envoyer un texto pour savoir où il se trouve et ce qu’il fait. En effet, le fait de savoir où est votre enfant peut vous rassurer à n’importe quel moment de la journée. Et en cas d’urgence, un téléphone peut être indispensable si votre enfant a besoin de vous rejoindre, ou vice versa. Ce besoin de commodité a incité de nombreux parents à acheter des téléphones à leurs enfants. La plupart des adolescents (85 % des 14 à 17 ans) possèdent leur propre téléphone, tout comme 69 % des enfants de 11 à 14 ans.

Au vu de ces chiffres, nous pouvons dire qu’il n’y a pas d’âge idéal pour offrir un smartphone à un enfant. Mais la question la plus importante est de savoir pourquoi ils ont besoin d’un téléphone, et de s’assurer s’ils sont assez matures pour l’utiliser. La vérité, c’est que vos enfants peuvent en vouloir un, mais n’en ont pas forcément besoin.

Offrir un smartphone à un enfant : les risques

Ces temps-ci, on parle beaucoup des dangers du web et des applications mobiles connectées. En effet, un accès illimité ou non surveillé aux sphères numériques peut inciter votre enfant à se dévier de vos disciplines. Bien sûr, vous pouvez réduire certains risques en veillant à ce qu’il ne connaisse pas le mot de passe Google Plus ou App Store du smartphone, ou encore en installant un système de contrôle parental. De cette manière, votre enfant ne pourra pas installer des applications à votre insu, ni voir des sites spécifiques, à moins d’obtenir votre autorisation.

Le mieux consiste alors à ce que vous recherchiez vous-même les applications idéales pour décider si elles sont appropriées. Vous devriez également parler à l’enfant et lui dire clairement qu’il ne doit jamais communiquer de données personnelles, avant d’avoir demandé votre consentement.

En somme, si aucune loi ne régit l’âge légal pour détenir un smartphone, il appartient aux parents de décider si leurs enfants méritent d’avoir leurs propres téléphones. En effet, l’âge n’est pas aussi important que la maturité de l’enfant, sa capacité à suivre les disciplines et son sens des responsabilités. Mais une fois que vous donnez à votre enfant son premier téléphone, vous lui donnez un puissant outil de communication : il pourra créer du texte, des images et des vidéos susceptibles d’être largement diffusés et téléchargés sur des millions de sites web.

Pour en savoir plus...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *